Paroisse de
    Claye Souilly

 
Accueil du site >  Contact
AIDE-MEMOIRE GESTION DES ACTIVITES PASTORALES
mardi 8 janvier 2019
par Père Florentin Palangi Mopela

ANNET S/MARNE, CHARMENTRAY, FRESNES S/MARNE, PRECY S/MARNE, CHARNY, CLAYE SOUILLY, GRESSY, MESSY, SAINT MESMES, VILLEROY, VILLEVAUDE, LE PIN ET BOIS-FLEURI

Chers paroissiennes et paroissiens pour la bonne marche de nos activités pastorales, j’ai estimé qu’il était nécessaire que nous nous fixions certains repères. Voilà pourquoi je vous propose cette marche à suivre : Tenez 1. S’il y a quelque chose qui vous tient à cœur n’oubliez pas d’en parler au prêtre-référent. Adressez-vous à lui, cela évitera certaines incompréhensions, il est là d’abord pour vous. 2. Le Secrétariat administratif est une aide opportune au prêtre-référent, c’est un organe qui traite du dossier des mariages, des relances téléphoniques, des notifications des mariages et de leur envoie dans les chancelleries. Il doit strictement tenir sub-secreto le dossier des mariages, car ça fait partie de la cure d’âme (Cura Animarum). Rien ne doit être fait sans avoir préalablement averti le prêtre-référent. Le Secrétariat travaille en étroite collaboration avec le service d’accueil. Ils se réunissent ensemble sans esprit de supériorité ni d’infériorité pour voir comment améliorer ce service. 3. S’il vous plaît, le Baptême ne peut se célébrer à l’intérieur du Mariage, ni le Mariage à l’intérieur du Baptême, pendant la messe oui ! Ne nous laissons pas intimider par ceux qui veulent combiner le tout en une seule fois pour des raisons logistiques, personnelles ou économiques : locaux, temps, invités et fêtards. 4. Dans le même ordre d’idée, hors mis les cas d’une extrême nécessité, le baptême et le mariage ne sont pas célébrés en temps de carême, car nous cheminons avec le Seigneur vers Pâques. Les célébrations des sacrements sont toutes ordonnées à Pâques, la Fête Mère des fêtes. Prière de ne pas accepter le baptême ou le mariage en carême en dehors des cas ci-haut susmentionnés. 5. Tellement que la société actuelle n’a plus les repères exactes et croit avoir droit à tout, ayons cette délicatesse pastorale de ne pas juger les personnes sur leur situation matrimoniale et familiale lorsqu’elles se présentent à l’accueil. Cela ne signifie pas qu’il faut accepter de faire comme elles veulent mais comme l’Eglise nous le demande. Ayez la délicatesse de leur expliquer gentiment ce que l’Episcopat Français nous demande de faire pour mieux accompagner les familles dans leur désir de Dieu. 6. Dès l’inscription, précisez s’il vous plaît, que les dernières rencontres se feront avec le prêtre ou le diacre qui, en principe, valident le livret de la cérémonie. Car beaucoup se mettent en colère à la dernière minute comme quoi on ne nous a pas dit. 7. Lorsque vous ne comprenez pas quelque chose, de peur de faire une erreur, veuillez demander conseil à votre prêtre ou au Diacre s’il vous plait. 8. Enfin, je vous invite à travailler ensemble dans un esprit de compréhension, d’entraide et de fraternité missionnaire. Car nous tous, nous travaillons pour un seul objectif que les hommes d’hier, d’aujourd’hui et de demain soient sauvés et nous avec. Qu’aucun d’eux ne soit perdu.


Répondre à cet article