Paroisse de
    Claye Souilly

 
Accueil du site >  Contact
Nouvel an ! Nouvel élan vers la paix et la fraternité
mardi 8 janvier 2019
par Père Florentin Palangi Mopela

Chers paroissiennes et paroissiens, Depuis ce mardi 1er Janvier, nous sommes entrés dans la nouvelle année 2019. C’est une année pleine d’espoir et des défis qui s’ouvrent devant nous, c’est aussi l’occasion de célébrer la 52ème Journée mondiale de la paix. De ce fait, le pape François, lors de l’Angélus présentait un vœu pour la nouvelle année en nous invitant à être des artisans de paix chaque jour en ces termes : « Que le Seigneur nous accorde d’être des artisans de paix, et cela commence chez soi, en famille. Artisans de paix, chaque jour de la nouvelle année ». cf. Zénith Cependant, frères et sœurs, nous venions de fêter avec joie et allégresse Noël. L’Église, notre mère nous a rappelé les vérités fondamentales de notre foi, L’incarnation du Fils de Dieu : « Le Verbe s’est fait chair et Il a habité parmi nous » (Jn 1, 14) et « Le peuple qui marchait dans la longue nuit a vu se lever une grande Lumière ». (Is 9, 1). Le même jour de Noël, le Saint Père a adressé un message urbi et orbi à la Ville de Rome et au monde, un message de de fraternité en parfaite interaction avec le gouvernement français qui lui aussi a placé cette année sous le signe de la Fraternité vu les derniers évènements des gilets jaunes. Et maintenant en ce premier jour du premier mois, avec Marie Mère de Dieu (Théotokos  : en grec Θεοτόκος), nous commençons une nouvelle année, je me demande quel souhait vous présenter pour la nouvelle année ? A m’inscrivant dans la ligne droite de la hiérarchie ecclésiale, Je voudrais bien entériner le souhait du Saint Père et notre évêque pour chacun et chacune d’entre vous, que cette année soit davantage une année de paix, de fraternité et de pardon. Mais les réalités actuelles nous montrent que nous vivons dans « un monde de plus en plus ouvert à la violence et à l’intolérance » Notre souhait au cours de cette année nouvelle, est, sans faire recours à la violence, que nous puissions régler nos différends dans la communion fraternelle et dans un esprit de dialogue et de réconciliation. Que cette Année Nouvelle apporte à chacun une bonne santé, le bonheur, la paix intérieure, la joie de vivre sa FOI dans ce monde où règne souvent la violence et d’avoir le goût d’être artisan de paix partout, peu importe, le milieux où l’on se trouve.. Père Florentin, Prêtre -Référent


Répondre à cet article