Paroisse de
    Claye Souilly

 
Accueil du site >  ACTIVITES DE NOTRE FOI >  Préparation des messes, chants.
La liturgie de la Toussaint
dimanche 19 octobre 2014
par Chantal-JJ Donze

Le 1er novembre, la fête de la Toussaint unit l’Église de la terre à l’Église du ciel qui partage la Sainteté de Dieu.

Cette célébration nous relie non seulement à tous les saints canonisés, c’est-à-dire ceux dont l’Église assure, en engageant son autorité, qu’ils sont dans la Gloire de Dieu, mais aussi à ceux qui, en fait les plus nombreux, sont dans la béatitude divine.

La Toussaint donne ainsi un avant-goût de la liturgie éternelle que la liturgie de la terre anticipe. Le lendemain de la Toussaint, 2 novembre, l’Église catholique met tous les défunts au cœur de sa prière liturgique. Vers l’an 1000, pour que la Toussaint garde précisément son caractère propre et qu’elle ne soit pas une journée des morts, Odilon, abbé de Cluny, impose à tous ses monastères la commémoration des défunts par une messe solennelle le 2 novembre.

Cette fête liturgique est à la fois une journée de commémoration et une journée d’intercession ; on fait mémoire des défunts et on prie pour eux. On prie pour les défunts car ils ont besoin d’une purification pour être pleinement avec Dieu. Notre prière peut les aider dans leur épreuve de purification, en vertu de ce qu’on appelle "la communion des saint".

La communion des saints, c’est la communion de vie qui existe entre nous et ceux qui nous ont précédés. Il y a, dans le Christ, mort et ressuscité, un lien mutuel et une solidarité entre les vivants et les morts. La Toussain


Répondre à cet article