Paroisse de
    Claye Souilly

 
Accueil du site >  Editos
HEUREUX les invités ... et ceux qui invitent
samedi 7 septembre 2013
par Père Michel Henrie

En reprenant, après la dispersion des vacances, le chemin de notre vie chrétienne avec nos frères et sœurs dans le Christ, nous pouvons méditer sur la parabole que Jésus nous adresse dès le premier dimanche de septembre (Luc 14, 1.7-14). Il désire nous apprendre l’humilité et la reconnaissance envers celui qui nous invite, et, d’autre part, à éviter de réserver notre invitation aux personnes qui peuvent nous rendre la pareille. Autrement dit, Jésus nous encourage à la gratuité du geste qui accueille, gratuité qui est celle-là même de Dieu envers nous.

A la suite des Journées mondiales de la Jeunesse de Rio, présidées par le Pape François, il me semble que nous devons tous nous poser cette question : où en suis-je dans ma fidélité à l’appel du Seigneur Jésus, qui fait de nous des relais de son initiative d’amour envers toute personne, proche ou lointaine ? Très concrètement, là où je suis, ne puis-je pas devenir davantage un signe de Dieu pour les autres ? Signe de son amour, de sa compassion, de sa volonté de faire grandir tout être humain, notre frère. Notre évêque aussi (voir éditorial de juillet-août), nous appelle à tisser des liens avec ceux qui n’ont pas encore pris place de façon résolue dans la communauté qui célèbre le Seigneur. Il importe donc d’aller vers eux et de les inviter à notre prière comme de nous laisser inviter par eux.

Au moment où le Père Florentin Palangi Mopela rejoint notre communauté de Claye-Annet, où il assurera un peu de ministère, tout en poursuivant ses études théologiques à Paris, réfléchissons à ce que nous allons faire pour mieux introduire dans la foi au Christ, en Eglise, ceux qui, pendant plusieurs mois ou semaines, nous demandent de les accompagner vers le baptême de leur enfant, ou vers leur mariage, etc.

Certains dimanches, si possible une fois par mois, je propose donc que, en plus de la messe célébrée à 10 h 30 soit à Claye, soit à Annet, nous les invitions à une messe ‘‘adaptée’’ ou ‘‘catéchuménale’’, -que l’un de nous deux célébrera à 11 h- pour les confier au Seigneur et leur permettre de découvrir la portée de l’enseignement et de la prière de l’Eglise pour leur vie. Je lance donc un appel : qui accepterait de participer à une rencontre où cette question sera abordée, pour que, nous entraidant dans cette initiative missionnaire, nous offrions à nos frères et sœurs en chemin cette possibilité d’apprécier véritablement l’invitation du Christ Jésus ? N’hésitez pas à réagir à cette proposition.

Le Saint-Père nous demande de la créativité, c’est un beau programme pour notre nouvelle année pastorale !


Répondre à cet article