Paroisse de
    Claye Souilly

 
Accueil du site >  Editos
Dieu n’est pas blin-bling
vendredi 4 avril 2008

Dieu ne juge pas selon les apparences, et nous pouvons être devant lui tels que nous sommes. Et pourtant être aimés sans conditions.

La chasse au « bling-bling » est ouverte. Notre président en fait les frais depuis plusieurs semaines. Cette onomatopée, issue du vocabulaire hip hop, désignait à l’origine le bruit que font les énormes chaînes et pendentifs en or qu’arboraient certains rappeurs. L’idée est simple : plus ça brille, plus « ça en jette », mieux c’est !

Mais en fait, ne sommes-nous pas tous un peu « bling-bling » ? Peut-être pas de manière tape-à-l’œil et clinquante, mais nous pouvons vite être pris dans un monde « mondain », une vie selon les apparences où se mêlent illusions, petites vanités et mensonges…cela touche à notre rapport aux images .Celles qui nous entourent, nous façonnent, et peuvent nous enfermer. Celles que nous avons de nous-même, des autres, de Dieu…

Il y a le plus souvent, derrière tous ces artifices, qui nous empêchent d’être nous-mêmes, la peur de ne pas être reconnus, compris, aimés…Pourtant, l’enjeu de toute une vie est bien de se libérer de ce qui est factice, inutile et encombrant – et mortifère-, pour découvrir en soi et chez les autres ce qui est authentique et vrai.

S’il y en a un qui n’est pas bling-bling et qui s’en moque, c’est bien le Christ qui a résisté à la séduction des richesses et des images. Grâce à lui, nous savons que Dieu ne juge pas selon les apparences, et que nous pouvons être devant lui tels que nous sommes : cabossés, pleins de désirs contradictoires, capables du meilleur et du moins bon… Et pourtant, être aimés malgré tout et sans conditions.

Savoir cela donne une liberté qui permet de traverser la vie. Elle permet de nous attacher au seul chantier qui compte dans nos existences : apprendre à notre tour à aimer, comme on affine « l’or au creuset « . C’est cela qui donne valeur et beauté à nos vies, sans besoin de gadgets ni d’artifices.

François Boëdec ( Jésuite ) . Revue Croire Aujourd’hui ( avril 2008 )


Répondre à cet article